Plan de l'existant

Rénovation d’une cuisine – Réorganisation d’un salon & salle à manger

Parce qu’un projet déco peut en cacher un autre…

Je découvre une maison des années 80 avec un étage et un garage intégré. Y vivent un couple avec 2 « grands » enfants, 3 chats et 1 chien. C’est une cliente pétillante, aux 1000 idées, ayant déjà fait une recherche fournie sur les styles – les matériaux et les prix qui me reçoit.

Situation

L’agencement a été fait aux grès des activités, des passions des uns et des autres. Certains meubles sont de famille, d’autres recyclés pour créer une unité. L’ensemble offre une palette couleur noir/gris/blanc. Ma cliente me montre plusieurs croquis (bon coup de crayon soit-dit en passant !) et m’avoue ne pas savoir par où commencer tant le chantier lui semble important – les idées multiples et le timing serré. Les gros œuvres l’inquiètent à vrai dire.

Une cuisine qui ne répond plus aux habitudes de la famille, une salle à manger qui n’a plus sa propre place et un salon qui se réduit en peau de chagrin aux fils des ans.

Visite des lieux

On parcours ensemble les différentes pièces (bien encombrées), et sommes d’accord que la cuisine mérite plus qu’un relookage ou un rafraîchissement et que le salon – salle à manger nécessitent une optimisation de circulation et de rangement.

Je découvre plusieurs collections chères à ma cliente : certaines mises en scène et d’autres oubliées ou étouffées par d’autres objets. Il faudra leur trouver une place, la bonne.

Je lui fais part de ma sensation de manque de lumière naturelle qui, pourtant, devrait être présente (1 fenêtre dans la cuisine, 2 fenêtres et une porte fenêtre dans le salon-salle à manger). Je prends quelques photos, ma cliente me confie une copie des plans cotés . Nous corrigeons ensemble les évolutions de l’habitation.

Plan de l'existant

Je prends connaissance de photos, magazines, croquis, catalogues rassemblés pour appréhender les attentes, les goûts et les pistes qu’elle a déjà étudiées. Nous faisons le tri sur ce qui « va ensemble » pour dessiner les contours d’une décoration harmonieuse.

Avant de parler purement décoration, je lui propose mon aide et mes conseils pour le désencombrement: vendre / donner ce dont elle n’a plus l’utilité ou plus envie puis ensuite regrouper les éléments d’une même « activité » afin de leur trouver un rangement ou une méthode de classement.

Seconde visite, juste après la période de désencombrement mais avant les gros travaux.

La pièce révélait tout son potentiel ! La circulation se faisait plus facilement et au final les rangements se sont mis en place presque naturellement.

Ma cliente m’avouera que ce fût complexe mais bénéfique : jamais évident de se séparer de choses avec une charge émotionnelle. Je profite de ma présence pour lui glisser quelques idées pour aménager le mur au-dessus du buffet du salon et le désencombrer. C’est aujourd’hui un buffet ordonné, optimisé et un mur qui met en valeur plusieurs des objets et photos auxquels elle tient.

Avant

Le buffet est rempli mais pas rangé – le dessus accumule beaucoup de souvenirs – de photos mais rien n’est particulièrement mis en valeur. Le tableau semble reposer sur l’interrupteur.

salle à manger avant décoration
Après

Des étagères en fils métalliques accueillent désormais des souvenirs organisés par la cliente, des photos et des bibelots. L’ensemble devient plus cohérent.

J’envoie plusieurs pistes d’agencement pour la cuisine mais aussi pour le salon/salle à manger afin de créer une unité de tout le rez-de-chaussée. Plusieurs échanges à distance, des contraintes techniques inattendues et des propositions d’artisans plus tard, ma cliente valide les gros œuvres et fait démarrer les travaux (4 semaines).
Je la sens plus sereine quoique je sais que le désordre, la poussières, les gravats ne font pas bon ménage avec une vie de famille.

Résultats de ce projet

Le rangement, le tri, le don / les ventes des objets devenus inutiles a pris du temps de l’avis de ma cliente. Moi, je trouve qu’un mois c’est plutôt court !

Les travaux de gros œuvres ont duré 4 semaines avec quelques « surprises » dont la rénovation a le secret.
Les portes ont été remplacées par des systèmes à galandage pour faciliter la circulation et libérer de la place (surtout dans l’entrée).
Le coin WC a été réduit pour donner de la place au dressing. Celui-ci accueille désormais le nouveau cumulus et possède plusieurs rangements (vêtements, chaussures …).
Dans la cuisine, la partie sous l’escalier a été optimisée pour installer l’ancien radiateur et rendre l’installation des meubles plus standard.
Les photos arriveront dans un second temps.

Les + de cette aventure

  • Accompagner sans brûler les étapes, parce que chaque intérieur a son histoire.
  • S’adapter aux contraintes autres que techniques.
  • Respecter le temps nécessaire au rangement, au tri et au désencombrement.
  • Privilégier le recyclage, la mise en valeur, la remise en état afin de respecter la volonté du client.
  • Ecouter ce qui est formulé, voir ce qui n’est pas dit.
  • Oublier les étiquettes de style, inventer une ambiance sur-mesure.

J’ai pu partager mes astuces de bricoleuse et chineuse. J’ai aimé le challenge des petits espaces à optimiser à 1000%. J’ai également apprécié le brainstorming déco avec ma cliente.